linkedin

youtube

Une question ? Tél. : 09 75 40 34 95 | Nous contacter

Mon panier
Aucun article
>
logo-www.gaz-analytique.com
» » GCO | Chromatographe en phase gazeuse couplé olfactomètre| Olfactométrie

GCO | Chromatographe en phase gazeuse couplé olfactomètre| Olfactométrie



Couplage chromatographie en phase gazeuse et olfactométrie: le sniffer 9100

La GCO (ou GC-O) est un couplage entre un chromatographe en phase gazeuse et un olfactomètre dans le but de faire de l'olfactométrie.

Il est couramment appelé aussi sniffer ou GC sniffing.

 

L'olfactométrie est une analyse sensorielle pour identifier, caractériser l'empreinte olfactive d'une molécule. A ce titre, l'olfactomètre est considéré comme un détecteur sensoriel.

 

La GC-O combine la perception de l'humain et la réponse scientifique des détecteurs. Ceci permet l'élucidation des émotions suggérées par les composés chimiques.

 

Le nez humain (celui d'un paneliste) est un des détecteurs et travaille en parallèle avec le détecteur FID du GC (ou CPG).

 

Cette technique avec ce port de détection olfactif permet la caractérisation des arômes, odeurs et d'identifier les composés chimiques responsable de ces odeurs agréables ou pas.

 

Le couplage chroamtographie en phase gazeuse et olfactométrie peut être appliquée, bien sûr, aux arômes et parfums mais aussi à l'identification de produits dégageant de mauvaises odeurs (polluants).

 

Le système GC sniffing ou Sniffer 9100 est conçu pour être connecté à tous les chromatographes en phase gazeuse marché disponibles sur le marché.

 

 

Olfactomètre chromatographie phase gazeuse | GC-O | GAZ ANALYTIQUE

 

Découvrez le Sniffer 9100

 

Les caractéristiques de l'olfactomètre

 

Le Sniffer 9100 (détecteur sensoriel ou port de détection olfactif) est étudié pour préserver la résolution chromatographique des colonnes capillaires.

 

Son inertie chimique préserve ainsi les composés chimiques issues de la séparation chromatographique.

 

L'interface est composée d'un tube d'une seule pièce et chauffée.

 

Le tube possède une température uniforme sur toute la longueur.

 

Les composés chimiques sont amenés jusqu'au nez par un tube capillaire en silice fondue désactivé.

 

Un flot d'air humide est ajouté autour du capillaire de transfert pour le confort du paneliste et empêcher le dessèchement des parois nasales. Vous pourrez ainsi faire de nombreuses analyses sensorielles par olfactométrie.

 

Compatibilité multimarques

L'olfactomètre s'installe sur l'ensemble des chromatographes en phase gazeuse du marché.

Vous obtenez ainsi un couplage chromatographe en phase gazeuse olfactométrie quelque soit votre CPG ou GC.

 

Confort d'utilisation

La position du sniffer peut être facilement ajustée pour une ergonomie optimale.

Kit de test et de formation

 

Le kit est livré complet avec une colonne capillaire, un mélange de composés et toute la documentation nécessaire.

Démarrer ainsi facilemnt vos séances d'olfactométrie (GC sniffing).

Les options

La tablette

Aire tactile programmable

Paneliste

Fingerspan

Nose to Text - Nose to text est livré avec une bibliothèque de composés olfactif (740 composés). Cette bibliothèque olfactive peut être enrichie de vos composés.

 

Télécharger la documentation technique

 

Le couplage chromatographie en phase gazeuse et olfactométrie se nomme aussi :

GCO

GC-O

GC/O

CPGO

CPG-O

CPG/O

GC olfactométrie

CPG olfactométrie

GC sniffer

GC sniffing

détecteur sensoriel

port de détection olfactif

 

Questions fréquemment posées
Qu’est-ce que l’olfactométrie (ou GC-O ou GC sniffer)
Qu’est-ce que l’olfactométrie (ou GC-O ou GC sniffer)

L’olfactométrie, c’est caractériser les odeurs qualitativement et quantitativement en couplant une analyse sensorielle (le nez) avec un chromatographe en phase gazeuse. Il en résulte une identification sensorielle de l’odeur, une intensité sensorielle, son identification chimique et son intensité odorante.

Comment fonctionne un olfactomètre ?
Comment fonctionne un olfactomètre ?

L’olfactomètre est généralement couplé à un chromatographe en phase gazeuse. Le chromatographe sépare les molécules odorantes les unes des autres via un capillaire qui se sépare en deux voies distinctes. L’une des voies va vers un détecteur à ionisation de flamme - détection chimique - et l’autre vers un entonnoir en verre en forme de nez. C'est par cet entonnoir qu'une personne sent ce qui sorte du capillaire pour caractériser l’odeur associé à une molécule.

Quel est l’intérêt d’un olfactomètre ?
Quel est l’intérêt d’un olfactomètre ?

L’intérêt d’un olfactomètre est de pourvoir identifier l’odeur associée à une molécule ; de plus, en couplant l’olfactomètre à un chromatographe en phase gazeuse, on en tire l’intensité odorante de la molécule.

Comment améliorer l’utilisation en olfactométrie ?
Comment améliorer l’utilisation en olfactométrie ?

Les améliorations en olfactométrie sont de pouvoir garder les voies nasales humides, de quantifier l’intensité de l’odeur par une mesure d’écartement de 2 doigts et d’utiliser un logiciel de reconnaissance vocale pour faciliter le retraitement des données.

Quelles sont les précautions d’utilisation d’un olfactomètre couplé à chromatographe en phase gazeuse GC-O ou GC sniffer?
Quelles sont les précautions d’utilisation d’un olfactomètre couplé à chromatographe en phase gazeuse GC-O ou GC sniffer?

La précaution la plus importante en olfactométrie est de calibrer les capillaires reliant entonnoir, détecteur à ionisation de flamme et la colonne capillaire. Un bon dimensionnement des capillaires doit synchroniser parfaitement la mesure sensorielle à la mesure de détection chromatographique.

Sur quel GC, CPG peut-on installer un olfactomètre ?
Sur quel GC, CPG peut-on installer un olfactomètre ?

Un olfactomètre s'installe sur tous les chromatographes en phase gazeuse qui possède un espace suffisant pour laisser passer une ligne de transfert.